LES ORAUX APPROCHENT ? 5 CONSEILS POUR MAITRISER SA COMMUNICATION NON VERBALE

Posté par: In: so-reussite 07 mai 2015 Commentaires: 0

 

Qu’est-ce que la communication non verbale ? Ce sont tous ces signaux que notre corps envoie à nos interlocuteurs à travers notre voix, notre posture, nos expressions ou nos gestes.

Que l’on soit dans un entretien de motivation ou dans le cadre d’une relation amicale, nos gestes et nos émotions « parlent » nettement plus forts que nos mots. La communication non-verbale représente ainsi jusqu’à 90% du message émis !

Sous la pression et le stress, certaines postures ou notre voix peuvent envoyer des signaux négatifs à nos interlocuteurs et donner des informations sur notre personnalité que nous préfèrerions ne pas dévoiler.

L’importance de maîtriser sa communication non verbale lors d’un entretien de motivation est donc primordiale. Or, c’est la partie que nous travaillons le moins lors d’une préparation d’entretien de motivation.

 

Ci-dessous, 5 conseils pour maîtriser votre communication non verbale en entretien de motivation, et caler votre posture sur le message que vous souhaitez faire passer : rigueur, dynamisme, organisation …

 

1.Soignez votre entrée en scène

L’évaluation commence dès les premières secondes et dès le premier contact avec les membres du jury lorsque vous entrez dans la salle d’entretien. Ces premières secondes peuvent être déterminantes dans l’évaluation du candidat. Une étude en communication interpersonnelle a montré que la première impression repose sur : les mots à 7%, le ton de la voix à 38%, le langage corporel à 55%.

Respirez bien avant d’entrer dans la pièce et avancez d’un pas confiant et affirmé, en souriant.

 

2.Gardez le contact visuel

Et ne le lâchez pas de l’entretien. Regarder ses interlocuteurs dans les yeux permet d’établir une connexion et de signaler que vous les écoutez.

Si vous répondez à une question posée par l’un des membres du jury, votre réponse s’adressera bien entendu à cette personne en particulier mais vous devez vous adresser à tout le monde, en portant votre regard tour à tour vers chaque membre du jury.

 

3.Souriez

Sourire vous met mentalement dans une attitude positive et vous rend plus communicatif. Vos interlocuteurs seront plus enclins à vous écouter et seront plus bienveillants à votre égard.

Donnez le sentiment que vous êtes content d’être là … même si vous êtes tétanisés par le trac !

Le sourire amène l’enthousiasme et un ton plus enjoué, qui participent aussi d’une attitude communicative et sont grandement appréciés par le jury … surtout après avoir déjà auditionné 5 candidats !
4.Installez-vous bien

Asseyez-vous bien droit sur votre chaise, le dos bien appuyé sur le dossier, tout en évitant un aspect trop figé. Ou tenez-vous droit, légèrement penché en avant, les avant-bras posés sur la table.

Evitez de croiser les bras car cette attitude peut être interprétée comme un repli ou un malaise. Et évitez de triturer ou jongler avec un stylo, cela pouvant être interprété comme un manque de confiance en soi !

Ne faites pas trembler votre jambe mais gardez vos deux pieds bien posés sur le sol et parallèles. Evitez de gigoter et montrez un langage corporel détendu et sûr de vous.

Il est primordial de paraître décontracté, mais sans en rajouter non plus pour ne pas paraître désinvolte et donner le sentiment au jury que cet entretien n’a pas d’enjeu pour vous !

 

5- Ne vous fermez pas

Vous pouvez vous sentir déstabilisé par une question ou une remarque du jury qui contredirait ce que vous venez d’argumenter. Dans ce cas, ne vous refermez pas comme une huître … mais restez calme et ouvert à toutes les remarques.

De même, si vous êtes en désaccord avec vos interlocuteurs, renvoyez toujours une image d’ouverture. Le sourire est un détail qui aide beaucoup dans ce cas. Ne vous trahissez pas par des mimiques négatives, froncement de sourcil ou moue hésitante

 

 

Lorsqu’on est face à un jury et que l’enjeu est déterminant, nous envoyons bien malgré nous des signaux incontrôlables, auxquels peuvent s’ajouter des tics corporels.

S’il est impossible de tout contrôler, il faut néanmoins que votre attitude demeure en harmonie avec le message que vous voulez faire passer. Pour réussir celà, une seule solution : vous devez très bien préparer votre entretien.

Un entretien bien préparé vous mettra en confiance et vous permettra naturellement de gommer un certain nombre de signaux négatifs.

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Sujets liés