COMMENT RATER SON ENTRETIEN DE MOTIVATION ?

Posté par: In: so-reussite 13 avr 2015 Commentaires: 0

Vous avez gagné votre ticket pour passer l’oral d’admission dans l’école de votre choix ? Félicitations … mais rien n’est encore gagné …

L’entretien de motivation est l’étape décisive pour intégrer l’école de votre choix … Et rater son entretien de motivation peut parfois tenir à peu de choses !

Ci-dessous, une liste d’attitudes et de comportements … issue de mon expérience de membre de jury pour les oraux des concours Atout+3 et Grande Ecole … à bannir lors de vos prochains entretiens …

  • Remplir son questionnaire sur un coin de table 2 min avant l’entretien … et rendre un document qui ressemble à un brouillon avec des réponses très banales
  • Faire preuve d’impatience en attendant son tour devant la salle … ou commenter avec un camarade son passage devant le jury et notamment les questions et attitudes des membres du jury
  • Rater son entrée dans la salle … soit par excès de confiance qui peut faire croire à de l’arrogance ou de la désinvolture … soit par excès de stress (une première impression défavorable peut être difficile à effacer !)
  • Triturer son stylo, gigoter sur sa chaise … et fuir les regards des membres du jury en répondant aux questions posées
  • Se présenter dès le début de l’entretien par un discours très décousu … et sans lien avec le choix de l’école
  • Donner le sentiment d’improviser chaque réponse et ne pas avoir préparé du tout cet entretien
  • Donner le sentiment que cet entretien ne représente aucun enjeu pour vous, sauf à vous entraîner pour les entretiens d’autres écoles qui suivront
  • S’inventer un stage ou un séjour linguistique qui n’a jamais existé, s’inventer un centre d’intérêt « original » que l’on ne pourra pas développer …
  • S’inventer un personnage qui n’est pas le sien : le jury décèle très vite les incohérences et le manque de sincérité
  • J’ai fait un « petit » stage, un « petit » job, «on ne m’a rien proposé d’intéressant … » … et dévaloriser ses expériences en les minimisant
  • N’avoir aucune connaissance précise sur l’école : ses valeurs, les cursus proposés, son ouverture internationale, ses associations …
  • Sécher sur son projet professionnel en précisant que les 3 années à l’école doivent permettre de prendre son temps pour « découvrir sa voie »
  • N’avoir aucune question à poser en fin d’entretien lorsque le jury vous y invite
  • Rater sa sortie … en lâchant une petite phrase anodine sur la facilité de l’entretien ou la pertinence des questions du jury

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Sujets liés